Violences au Brésil

15 mai, 2006 at 5:21 (Autre, Monde)

Le Brésil connait depuis vendredi soir une vague de violences. On estime cet apres-midi à environ 80 le nombre de tués dans ces mouvements qui continuent encore aujourd'hui. 35 policiers aux moins sont dans les décès officiels.

Une vague d'émeutes touchant quelques 58 prisons du système pénitentiaire a permis prisonniers de prendre quelques 242 personnes au moins en otage. Ces vagues semblent avoir été générées a l'initiative du parti communiste brésilien, à l'occasion de la fete des meres brésiliennes.

Source : LCI, AFP

Permalien Laisser un commentaire

Mais à quoi joue la Russie ?

10 mai, 2006 at 7:57 (Monde)

Lors de son discours à la nation, ce mercredi 10 avril, le président russe M. Poutine s’est montré une nouvelle fois virulent. S’adressant aux parlementaires dans un discours télévisé, il a qualifié des rappels à l’ordre de Washington sur le respect des Droits de l’homme et de la démocratie de « pathos ». Washington, qu’il a appelé « camarade loup ».

« Le Camarade Loup mange et n’écoute personne et n’a aucune intention d’écouter qui que ce soit. Où disparaît tout le pathos sur la défense des droits de l’homme, la démocratie, lorsqu’il s’agit de défendre ses propres intérêts? », a lancé le president, dans un discours parfois proche de ceux de l’ere soviètique.

Vladimir Poutine a par ailleurs une nouvelle fois justifié l’augmentation du budget militaire de la Russie de 20% sur 2006, ayant pour but de faire face à la « forteresse » americaine. »Il est prématuré de parler de la fin de la course aux armements. Elle s’accélère aujourd’hui », a-t-il encore dit, évoquant le « risque de prolifération de charges nucléaires de petite puissance » et l’apparition « d’armes nucléaires dans l’espace ».

Ce discours applaudit 47 fois par les parlementaires survient après les tensions survenues cet hiver entre l’Europe et la Russie, Moscou ayant été accusee de faire jouer sa manne gazière comme pouvoir politique. Les approvisionnement vers l’Ouest en combustible utilisé pour le chauffage avaient partiellement été coupés cet hiver.

Sur le plan international, la Russie a cherché à s’éloigner au plus loin des positions Américaines. En aout 2005 les états-majors chinois et russes avaient conjointement organisé des manoeuvre militaires, ce que Washington avait vu comme une provocation. Plus tard, peu après la victoire du Hamas aux élections législatives palestiniennes, les premières visites à l’étranger des dignitaires s’étaient deroulées à Moscou, alors qu’Europeens et Américains dénoncaient l’arrivée au pouvoir d’un groupe politico-terroriste. Enfin, le soutien russe à Teheran sur le dossier du nucléaire n’a fait qu’envenimer la situation, tant avec la troika européenne qu’avec les Etats-Unis.

Le discours de cet après-midi est venu mettre un point culminant aux tensions entre Washington et Moscou. Comme au bon vieux temps ? Affaire à suivre…

SL.

Sources : AFP, Courrier International

Permalien Laisser un commentaire

La Chine bâtit sa puissance

7 mai, 2006 at 11:07 (Monde, Politique)

Les développements récents en Asie et plus particulièrement en Chine montrent la volonté qu’a cette dernière de devenir un acteur majeur, à la fois régional, puis mondial. Et ses ambitions commencent à prendre forme. Pour contrer ce phénomène, les Etats-Unis comptent bien s’allier avec ses amis dans la région.

L’un des premiers chiffre qui frappe, c’est celui de la croissance économique. Avec une croissance actuelle du Produit Intérieur Brut (PIB) à deux chiffres, la Chine deviendra selon certains analystes la premiere puissance économique mondiale dans moins d’un demi-siecle. Et qui dit puissance économique, dit aussi partenaires commerciaux et donc stratégiques.

Pour l’instant, les rangs aux cotés des Chinois dans la région sont plutot minces : Myanmar, Vietnam et Corée du Nord sont à citer. Pour le reste, il va falloir compter sur les efforts chinois en matière de diplomatie et d’accords transfrontaliers. Pour limiter les rapprochements des chinois avec leurs voisins, le gouvernement américain à decidé d’entreprendre une course aux relations. L’un des enjeux – et sans doutes le plus conséquent – est l’Inde, comme le montrent les accords signés en mars entre américains et indiens sur le nucléaire ou l’achat conjoint de la Chine et de l’Inde de gisements pétroliers en Syrie. Les Chinois n’ont pas de réels ennemis (exeption faite de Taiwan). Si vous avez de quoi financer ou possédez des matières premières, alors les Chinois sont vos amis. Coté américain, on compte sur les nombreux alliés de la région avec le Japon en premier lieu, la Coree du Sud, la Thailande ou les Philippines, et sur les 12 principles bases militaires deployées dans le Pacifique.

Finalement, et ce qui inquiète peut etre le plus la communauté internationale, c’est la croissance importante et continue de l’enveloppe militaire chinoise. Pékin dément bien entendu tout abus, rétorquant à ses détraqueurs que le budget de son armée correspond à celui d’un pays comparable à la Chine, tout en prônant le « développement pacifique » , assurance que l’armée chinoise a une vocation purement défensive. Les Etats-Unis ne l’entendent pas de cette oreille et commencent à déployer une bonne partie de leurs effectifs militaires dans le Pacifique, avec pour motifs principaux les problèmes de Taiwan, de la Corée du Nord et de la piraterie dans le détroit de Malacca. Petit rappel : le budget chinois à la défense représente 6% du budget américain. On par estime ailleurs à 10 le nombre de sous-marins chinois, contre 86 du coté américain ; à 500 le nombre d’ogives nucléaires chinoise contre 4500 outre-pacifique. Cependant voilà : on pense que d’ici 2010, le parc de sous-marins chinois aura été multiplié par huit et sera cinq fois supérieure a la flotte américaine a l’horizon 2025, et que le budget chinois dépassera les 200 milliards de dollars cinq ans plus tôt.

SL.

Sources : Alternatives économiques, The Wall Street Journal (chiffres)

Permalien 6 commentaires

La principale faction rebelle au Darfour accepte l’accord de paix

5 mai, 2006 at 3:04 (Monde, Politique)

Le Mouvement/armée de libération du Soudan (SLM), principale faction rebelle, a accepté de ratifier l’accord proposé par l’Union Africaine (UA), qui est un accord de paix avec le gouvernement de Khartoum.

Néanmoins, Ahmed Tugod, le chef de délégation du Mouvement pour l’égalité et la Justice (JEM) aux négociations a annoncé le refus de son mouvement, qui est minoritaire, de signer le texte.

Le secrétaire d’Etat adjoint américain Robert Zoellick cherche à placer les rebelles devant leur responsabilités, en leur faisant comprendre qu’il fallait avancer et aider leur peuple, alors qu’il y a des milliers de morts et des millions de déplacés. Le secrétaire d’Etat est ainsi prêt à des aménagements. Bref, on a l’impression que les Etat-Unis se posent en sauveurs.

Il est en tout cas clair que la paix doit être trouvée le plus vite possible, et le Darfour a besoin d’aide humanitaire. Depuis trois ans, le conflit du Darfour et la crise humanitaire ont fait de 180.000 à 300.000 morts et 2,4 millions de déplacés et réfugiés, selon des estimations internationales.

Source: AFP

Permalien Laisser un commentaire

Tony Blair forcé à remanier son gouvernement

5 mai, 2006 at 2:32 (Monde, Politique)

Jeudi, aux élections locales, les travaillistes du Labour, au pouvoir depuis 10 ans en Grande Bretagne, ont perdu 264 sièges, les conservateurs en remportant autant. On a aussi assisté à une poussée de l’extrême droite. Plusieurs raisons peuvent expliquer cette situation. Tout d’abord, plusieurs scandales avaient eclabousé le parti avant les élections, et la défaite des travaillistes était prévue. On se demandait quelle en serait l’étendue. Ensuite, ils sont au pouvoir depuis déjà 10 ans (tout comme Margaret Thatcher), ils allaient tôt ou tard basculer.

Tony Blair sait ainsi que « sa fin est proche », mais pour en quelque sorte sauver le parti avant les prochaines élections en 2010, il a commencé à le remanier avant même les résultats complets des élections.

Par exemple, Charles Clarke a été remercié, Jack Straw a quitté le ministère des Affaires étrangères pour devenir ministre des relations avec les Communes. Une femme, Margaret Beckett (elle est très moche), occupera le Foreign Office, et c’est une première en Grande Bretagne. D’autres remaniements ont été ainsi effectués.

Tony Blair cherche ainsi à diminuer, dans les médias et dans l’opinion publique, l’importance de sa défaite. Selon David Cameron, le vainqueur des élections, le pays a plutôt besoin d’un remaniement que d’un replacement. 

 Source: AFP

Permalien Laisser un commentaire

Zacarias Moussaoui échappe à la peine de mort

4 mai, 2006 at 12:30 (Monde, Politique)

Le jury au procès de Zacarias Moussaoui a rendu son verdict mercredi : il est condamné à la prison à perpétuité, alors qu'il était pratiquement certain qu'il serait condamné à la peine de mort. En effet, il avait menti lors de son arrestation, ce qui avait permis les attentats, et l'accusation a deversé un torrent d'émotion, avec des dizaines de témoignages déchirants.

Mais l'accusé n'a pas tenté de réduire sa peine : il avait plaidé coupable, avait essayé de revendiquer un rôle dans le 11-Septembre, a exprimé son dégoût des victimes. Néanmoins, son vrai rôle n'a pas pu être clairement determiné et n'a pas pu être établi avec certitude.

Globalement, les Américains respectent la décision des jurés, qui n'ont pas  retenu les principaux arguments de la défense, mais ont étés relativement cléments. Ceux qui souhaitaient la peine capitale étaient nombreux, dont le maire de New York. George W. Bush est resté prudent en observant que le procès avait été équitable. Il est indéniable que le procès n'a pas été bâclé et que le système de la justice aux Etats-Unis présente certaines qualités.

Zacarias Moussaoui va passer le reste de sa vie dans " l'Alcatraz des Rocheuses ", un centre de haute sécurité, où il restera 23h/24h dans sa cellulle, et n'aura aucun contact avec l'extérieur, à moins que la demande de son transfert en France soit approuvée, ce qui est très peu probable.

Source: AFP

Permalien Laisser un commentaire