Violences au Brésil

15 mai, 2006 at 5:21 (Autre, Monde)

Le Brésil connait depuis vendredi soir une vague de violences. On estime cet apres-midi à environ 80 le nombre de tués dans ces mouvements qui continuent encore aujourd'hui. 35 policiers aux moins sont dans les décès officiels.

Une vague d'émeutes touchant quelques 58 prisons du système pénitentiaire a permis prisonniers de prendre quelques 242 personnes au moins en otage. Ces vagues semblent avoir été générées a l'initiative du parti communiste brésilien, à l'occasion de la fete des meres brésiliennes.

Source : LCI, AFP

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

L’Affaire Clearstream : le gouvernement en sortira-t-il vivant ?

12 mai, 2006 at 4:23 (France, Politique)

Depuis plusieurs semaines, le gouvernement est mis en difficulte par l’affaire Clearstream. Tous les jours, de nombreux rebondissements, de nouvelles accusations, et une situation de plus en plus complexe. Tentons tout dabord de remettre un peu d'ordre dans l'histoire, puis nous reprendrons l’actualité.

L'histoire remonte à 1988, lorsque le groupe francais Thompson-CSF (maintenant Thalès) envisage la construction de six frégates pour Taiwan, à laquelle la Chine s'y oppose (on connait les relations entre la Chine et Taiwan), opposition relayéee par le ministre des affaires etrangères francais. Par le reseau Elf, des versements frauduleux se sont effectuès vers la Chine afin que celle-ci lève son opposition, chose faite en 1991. Les fregates sont vendues pour 2,8 milliards de dollars. On estime a 500 millions de dollars les fonds verses a de nombreuses personnalités, françaises ou chinoises par l'intermédiaire de comptes suisses notamment.

Passons les nombreux évènements qui suivirent, et qui se firent connaître sous le nom de l'affaire des frégates de Taiwan. Nous en arrivons à l'affaire Clearstream, ou plutot Clearstream 2. En effet, Clearstream a deja fait parler de lui auparavant, laissons donc l'affaire Clearstream 1. Clearstream, c'est un agent permettant des transferts de fonds au niveau européen surtout, entre différents comptes en banques et qui a été utilisé pour l'affaire des frégates de Taiwan. Les différentes enquètes judiciaires ont été bloquées par le secret défense à de nombreuses reprises, ce qui est sans doute lié à l’implication de personnalités importante, notamment dans les services français.

Un juge, M. Van Ruymbecke, qui s'occupait du dossier des fregates de Taiwan a reçu de nombreuses lettres anonymes ainsi qu'un CD-Rom en 2004 qui contenait une liste de comptes bancaires chez Clearstream mettant en cause de nombreuses personnalités notamment politiques et industrielles francaise dont Nicola Sarkozy. Il s'est avèré que ces lettres et le CD-Rom contienaient de fausses informations, c'est pourquoi le juge Van Ruymbecke s'est dit manipulé par le dénonciateur. Le denonciateur, surnommé le "corbeau", n'est pas encore connu et des accusations fusent de toutes parts au sujet de sa vraie identité.

C'est ainsi que le premier ministre Dominique de Villepin a été accusé d'avoir commandité l'affaire, pour discrediter notamment Nicolas Sarkozy, alors son plus grand rival politique (en 2004, lorsque les denonciations ce sont faites). Dominique de Villepin se retrouve quant à lui en difficulté, avec des sondages qui lui sont très défavorables. Dominique de Villepin a notamment commandé des enquetes au général Rondot afin de vérifier l'existence des comptes bancaires frauduleux.

Jacques Chirac est également mis en cause dans cette affaire. Aujourd'hui, le 12 mai, le journaliste Stéphane Denis, confident du général Philippe Rondot, a affirmé sur RTL qu'"il y a eu un contact ces derniers jours entre le president et le général Philippe Rondot".

Comme nous l'avons dit, cette affaire sucite de nombreux rebondissements. Depuis mercredi 10 mai, on remet en cause les déclarations du juge Van Ruymbecke, qui a avoué, suite à son interrogation par d'autres juges, avoir rencontré secrètement M. Jean-Louis Gergorin, ancien dirigeant d'EADS, l'un des principal accusé. Le général Rondot devrait quant à lui etre entendu la semaine prochaine.

Permalien 7 commentaires

Nucléaire iranien: les Européens préparent une nouvelle offre, Téhéran inflexible

12 mai, 2006 at 11:17 (Iran, Politique)

Mahmoud Amadenijad saluant la foule à JakartaL'Iran a pu gagner du temps dans son bras de fer au sujet de son programme nucléaire. Les occidentaux ont décidé d'attendre quelques semaines avant de faire pression pour une telle résolution afin que les Européens puissent préparer des mesures destinées à convaincre Téhéran de renoncer à ses activités nucléaires suspectes. Ces mesures montreront "clairement aux Iraniens qu'ils ont un choix leur permettant d'envisager un programme nucléaire civil", a déclaré la secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice.

Des diplomates des cinq memebres du Conseil de Sécurité (Etats-Unis, Russie, France, Grande-Bretagne, Chine), plus l'Allemagne doivent se réunir le 5 mai pour mettre au point les mesures incitatives, et les sanctions qui entreraient en viguer si il n'y avait pas d'accord avec l'Iran au sujet du nucléaire.

La Chine et la Russie ont clairement fait savoir qu'elles refuseraient des mesures trop fortes contre l'Iran.

De son coté, le président iranien, en visite à Jakarta, Indonésie, jeudi, a qualifié de "plaisanterie" une intervention militaire. Il pense en effet que les EtatsUnis auraient plus de pertes que l'Iran dans ce cas. En continuant de promettre la disparition d'Israël, il se déclare prêt à "prêt à parler avec n'importe qui" pour trouver une solution à la crise nucléaire iranienne. Des hauts responsables ont aussi déclarés qu'ils n'avaient pas l'intention de quitter le TNP, à moins que l'Iran s'en trouve obligé. Il n'est en tout cas pas question d'arrêter l'enrichissement selon l'Iran.

Source: AFP

Permalien Un commentaire

DADVSI : le Sénat fait fi de l’interopérabilité

11 mai, 2006 at 4:37 (Open source, Libre, Politique)

Trois jeunes écoutant de la musique deboutLes sages ont tranché, l'article 7 a sauté. Avec DADVSI les DRM doivent devenir une institution, mais l'Assemblée Nationale avait voté un amendement garde-fou qui obligeait les majors à permettre à tous de développer un système compatible avec leurs mesures de protection. Cette nuit, l'ultime bastion de l'interopérabilité que défendait les associations de consommateurs et les défenseurs des logiciels libres est tombé.

Demain donc, il est fort probable que le marché accueillera un flot de produits protégés et autant de systèmes pour les lire, tous incompatibles entre eux. Acheter une musique chez un disquaire et ne pas pouvoir la lire sur son lecteur MP3 sera tout aussi légal que payer ce même morceau sur Internet et ne pas pouvoir le lire sur son nouvel ordinateur après la panne du précédent.

En revanche, contourner la protection de ce fichier ou fournir un moyen de le faire dans le but de profiter de votre achat, cela sera sans doute complètement illégal. Autant dire que le utilisateurs Linux ne pourront pas en bénéficier, tout comme il est actuellement illégal de lire un DVD sous cet OS aux USA.

Source: Infos-du-net

Permalien 2 commentaires

Mais à quoi joue la Russie ?

10 mai, 2006 at 7:57 (Monde)

Lors de son discours à la nation, ce mercredi 10 avril, le président russe M. Poutine s’est montré une nouvelle fois virulent. S’adressant aux parlementaires dans un discours télévisé, il a qualifié des rappels à l’ordre de Washington sur le respect des Droits de l’homme et de la démocratie de « pathos ». Washington, qu’il a appelé « camarade loup ».

« Le Camarade Loup mange et n’écoute personne et n’a aucune intention d’écouter qui que ce soit. Où disparaît tout le pathos sur la défense des droits de l’homme, la démocratie, lorsqu’il s’agit de défendre ses propres intérêts? », a lancé le president, dans un discours parfois proche de ceux de l’ere soviètique.

Vladimir Poutine a par ailleurs une nouvelle fois justifié l’augmentation du budget militaire de la Russie de 20% sur 2006, ayant pour but de faire face à la « forteresse » americaine. »Il est prématuré de parler de la fin de la course aux armements. Elle s’accélère aujourd’hui », a-t-il encore dit, évoquant le « risque de prolifération de charges nucléaires de petite puissance » et l’apparition « d’armes nucléaires dans l’espace ».

Ce discours applaudit 47 fois par les parlementaires survient après les tensions survenues cet hiver entre l’Europe et la Russie, Moscou ayant été accusee de faire jouer sa manne gazière comme pouvoir politique. Les approvisionnement vers l’Ouest en combustible utilisé pour le chauffage avaient partiellement été coupés cet hiver.

Sur le plan international, la Russie a cherché à s’éloigner au plus loin des positions Américaines. En aout 2005 les états-majors chinois et russes avaient conjointement organisé des manoeuvre militaires, ce que Washington avait vu comme une provocation. Plus tard, peu après la victoire du Hamas aux élections législatives palestiniennes, les premières visites à l’étranger des dignitaires s’étaient deroulées à Moscou, alors qu’Europeens et Américains dénoncaient l’arrivée au pouvoir d’un groupe politico-terroriste. Enfin, le soutien russe à Teheran sur le dossier du nucléaire n’a fait qu’envenimer la situation, tant avec la troika européenne qu’avec les Etats-Unis.

Le discours de cet après-midi est venu mettre un point culminant aux tensions entre Washington et Moscou. Comme au bon vieux temps ? Affaire à suivre…

SL.

Sources : AFP, Courrier International

Permalien Laisser un commentaire

Battlefield 2 et Al Qaeda : info ou intox ?

9 mai, 2006 at 6:30 (Logiciels, Politique)

Je vous parlais dans un de mes précedents articles, du fait que Al Qaeda aurait développé un mod de Battlefield 2, dans le but de faire de la propagande. La fiabilité de l'info, apparue notamment sur Reuters, reprise par le Washington Post et la Fox, est aujourd'hui remise en cause.

Le communiqué de presse, publié sur le site de la chambre des représentants des Etats-Unis, qui est à l'origine de la dépêche de l'agence de presse Reuters,n'est plus disponible sur le site depuis ce weekend.

Ce communiqué s'appuyait notamment sur des vidéos, dont une d'entre elles est fausse, puisque elle a été réalisé par un simple joueur sur un forum de Battlefield 2. On peut y entendre une voix off, qui en rélaité tirée d'un film américain, Team America: World Police. C'est dans cette même vidéo qu'est incrustée la phrase de Georges W Bush à propos de la "croisade" contre le terrorisme. Le joueur en question, &quote;SonicJihad&quote;, n'est plus joignable su le forum depuis trois jours…

Que dire de cette affaire ?

  1. Une info, quelle que soit sa provenance, n'est jamais fiable à 100%
  2. Le dynamisme de la toile permet de retrouver les traces de nombreux documents, ce qui est une très bonne chose

Méfions-nous désormais des communiqués de l'armée américaine…

Source: Infos-du-net

Permalien Laisser un commentaire

M. Bush écarte l’idée de négociations directes avec l’Iran

8 mai, 2006 at 3:47 (Iran, Politique)

Selon une correspondante à Washington du Monde qui a écrit un article sur LeMonde.fr, article qui paraîtra demain dans le journal, le président américain n’entend pas engager de négociations directes avec l’Iran. Pourtant, M. Ahmadinejad venait d’écrire une lettre à son homologue.

L’idée d’une négociations directe s’était propagée dans les chancelleries, mentionnée par le ministre allemand de la Défense, reprise à Paris, et jeudi 4 mai à Washington par Kofi Annan, secrétaire général de l’ONU. C’est pour cela que le président américain a préferé faire entendre sa position sur le sujet, alors que son administration avait toujours cherché à éviter d’alimenter ce qui pourrait paraître un élement de discorde entre Washington et ses alliés. Selon M. Bush, la priorité est d’isoler Téhéran : « Quand (le président iranien Mahmoud) Ahmadinejad dit qu’il veut détruire Israël, le monde doit prendre cela très au sérieux. C’est une menace grave », a-t-il insisté. Il ne veut pas que le monde dépende des Etats-Unis pour régler la crise, mais montrer un front diplomatique uni.

Le présidentiable républicain John McCain ne rejette pas la possibilité de négociations directes sous certaines conditions. Ainsi, les points de vue restent néanmoins divergeants à ce sujet, au-delà de l’unité de vue occidentale. Washington demande aux Européens de se préparer à appliquer des sanctions unilatérales si aucun accord n’intervient à l’ONU ; les Européens, de leur côté, appellent les Etats-Unis à descendre directement dans l’arène, ce que Washington ne semble pas disposé à accepter.

Source: LeMonde.fr

Permalien Laisser un commentaire

Ahmadinejad écrit à Bush

8 mai, 2006 at 2:55 (Iran, Politique)

Les liens diplomatiques entre Iran et Etats-Unis sont rompus depuis le 7 avril 1980 (gelés par Carter), et c’est la Suisse qui représente les intérêtes américains en Iran depuis cette date. C’est ainsi qu’une lettre « sera remise aujourd’hui lundi à l’ambassade de Suisse », lettre qui sera remise au président Bush.

C’est la première fois qu’un dirigeant iranien établit officiellement un tel contact avec un chef d’Etat américain. Toute discussion directe avait été exclue jusqu’à ce jour, arguant que les Etats-Unis n’étaient pas prêt à triater l’Iran sur un pied d’égalité, ce qu’ils continuent de penser et de dire, à l’image de M. Assefi qui estime que les Etats-Unis veulent que les autre pays les suivent par intimidation.

La lettre en question a été écrite dans le but de proposer des nouveaux moyens de régler les tensions dans le monde, selon une source officielle à Téheran. M. Ahmadinejad analyse dans sa missive « la situation dans le monde et examine les causes de ses problèmes ». Le plus intéressant, c’est que « dès que le président américain aura reçu la lettre, son contenu sera rendu public ».

Source: AFP

Permalien Laisser un commentaire

La Chine bâtit sa puissance

7 mai, 2006 at 11:07 (Monde, Politique)

Les développements récents en Asie et plus particulièrement en Chine montrent la volonté qu’a cette dernière de devenir un acteur majeur, à la fois régional, puis mondial. Et ses ambitions commencent à prendre forme. Pour contrer ce phénomène, les Etats-Unis comptent bien s’allier avec ses amis dans la région.

L’un des premiers chiffre qui frappe, c’est celui de la croissance économique. Avec une croissance actuelle du Produit Intérieur Brut (PIB) à deux chiffres, la Chine deviendra selon certains analystes la premiere puissance économique mondiale dans moins d’un demi-siecle. Et qui dit puissance économique, dit aussi partenaires commerciaux et donc stratégiques.

Pour l’instant, les rangs aux cotés des Chinois dans la région sont plutot minces : Myanmar, Vietnam et Corée du Nord sont à citer. Pour le reste, il va falloir compter sur les efforts chinois en matière de diplomatie et d’accords transfrontaliers. Pour limiter les rapprochements des chinois avec leurs voisins, le gouvernement américain à decidé d’entreprendre une course aux relations. L’un des enjeux – et sans doutes le plus conséquent – est l’Inde, comme le montrent les accords signés en mars entre américains et indiens sur le nucléaire ou l’achat conjoint de la Chine et de l’Inde de gisements pétroliers en Syrie. Les Chinois n’ont pas de réels ennemis (exeption faite de Taiwan). Si vous avez de quoi financer ou possédez des matières premières, alors les Chinois sont vos amis. Coté américain, on compte sur les nombreux alliés de la région avec le Japon en premier lieu, la Coree du Sud, la Thailande ou les Philippines, et sur les 12 principles bases militaires deployées dans le Pacifique.

Finalement, et ce qui inquiète peut etre le plus la communauté internationale, c’est la croissance importante et continue de l’enveloppe militaire chinoise. Pékin dément bien entendu tout abus, rétorquant à ses détraqueurs que le budget de son armée correspond à celui d’un pays comparable à la Chine, tout en prônant le « développement pacifique » , assurance que l’armée chinoise a une vocation purement défensive. Les Etats-Unis ne l’entendent pas de cette oreille et commencent à déployer une bonne partie de leurs effectifs militaires dans le Pacifique, avec pour motifs principaux les problèmes de Taiwan, de la Corée du Nord et de la piraterie dans le détroit de Malacca. Petit rappel : le budget chinois à la défense représente 6% du budget américain. On par estime ailleurs à 10 le nombre de sous-marins chinois, contre 86 du coté américain ; à 500 le nombre d’ogives nucléaires chinoise contre 4500 outre-pacifique. Cependant voilà : on pense que d’ici 2010, le parc de sous-marins chinois aura été multiplié par huit et sera cinq fois supérieure a la flotte américaine a l’horizon 2025, et que le budget chinois dépassera les 200 milliards de dollars cinq ans plus tôt.

SL.

Sources : Alternatives économiques, The Wall Street Journal (chiffres)

Permalien 6 commentaires

L’Iran ne se pliera pas à une résolution contraignante de l’ONU

7 mai, 2006 at 3:04 (Iran, Politique)

Après le projet de résolution remis à l’ONU mercredi, l’Iran exprime son point de vue ce dimanche, lors du point de presse hebdomadaire du porte-perole de la dimplomatie Hamid Reza Assefi.

Ils menacent ainsi de revoir leur coopération avec l’AIEA (alors que la demande formelle d’arrêter l’enrichissement avant le 28 avril a été ignorée), et le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a menaçé implicitement d’abandonner le TNP (Traité de Non Prolifération) si il venait à être utilisé pour limiter son programme nucléaire.

L’Iran juge ainsi que les occidentaux cherchent la confrontation et désapprouvent qu’ils agissent à traves l’AIEA et l’ONU, parce qu’ils s’en servent uniquement pour traduire en mots leur menaces.

Alors que la Chine et la Russie avaient exprimé leurs réserves face au projet de résolution, les 15 membres du Conseil de sécurité devraient se retrouver pour de nouvelles discussions lundi, avant la tenue le soir même à New York d’un dîner des ministres des Affaires étrangères des cinq « grands » et de l’Allemagne, consacré à l’Iran.

 Source: AFP

Permalien Laisser un commentaire

Next page »