DADVSI : le Sénat fait fi de l’interopérabilité

11 mai, 2006 at 4:37 (Open source, Libre, Politique)

Trois jeunes écoutant de la musique deboutLes sages ont tranché, l'article 7 a sauté. Avec DADVSI les DRM doivent devenir une institution, mais l'Assemblée Nationale avait voté un amendement garde-fou qui obligeait les majors à permettre à tous de développer un système compatible avec leurs mesures de protection. Cette nuit, l'ultime bastion de l'interopérabilité que défendait les associations de consommateurs et les défenseurs des logiciels libres est tombé.

Demain donc, il est fort probable que le marché accueillera un flot de produits protégés et autant de systèmes pour les lire, tous incompatibles entre eux. Acheter une musique chez un disquaire et ne pas pouvoir la lire sur son lecteur MP3 sera tout aussi légal que payer ce même morceau sur Internet et ne pas pouvoir le lire sur son nouvel ordinateur après la panne du précédent.

En revanche, contourner la protection de ce fichier ou fournir un moyen de le faire dans le but de profiter de votre achat, cela sera sans doute complètement illégal. Autant dire que le utilisateurs Linux ne pourront pas en bénéficier, tout comme il est actuellement illégal de lire un DVD sous cet OS aux USA.

Source: Infos-du-net

Publicités

2 commentaires

  1. besteph7 said,

    La-dessous, je pense quand meme qu’il y a lobbies (societes informatiques et leurs gros actionnaires) ou personnes crapuleuses (dont politiques ayant des interets dans les firmes informatiques).
    De plus, le grand publique est assez desinforme, et ne reagit pas massivement (par exemple, on en parle pas a la tele). Esperons qu’il y aura un jour trop de monde hors de la loi afin de la faire rebasculer. Et ce n’est pas la seul qui le merite.
    Ce que je pense plus profondement. L’humanite a pour but d’evoluer, et de telles mesures empechent le progres general (je suis en plein dans mes cours de philo, vous m’excuserez 😉 . Et ne nions pas non plus qu’il en va de mon interet personnel 😀 .

  2. Cygal said,

    C’est exactement ça. On sent bien derrière tout ça les majors, qui veulent à tout prix qu’on achète leurs produits. Ils s’en foutent pas mal des notions comme le partage, la liberté, etc. Et après les sénateurs, ne seront pas gênés par ce genre de lois, ce ne sont pas eux qui laissent leur ordi allumé la nuit pour telecharger…

    Et encore une fois, c’est le grand public qui se retrouve comme un con. Bien sûr, ce n’est pas bien de telecharger, et bien sur on le fait tous, mais les sénateurs ont pas bien compris ce qui se passait, et il y avait d’autres solutions, là c’est vraiment trop.

    Ca mène à rien cette histoire, ils encouragent le « telechargement illegal » dans un sens.

    PS: tu es excusé pour ta philo 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :